03 87 38 41 79 contact@nbsfrance.com

Pollution numérique, tous et toutes concerné.e.s !

Zéro papier, zéro déplacement, zéro matière, … mais zéro pollution ? Longtemps, le numérique a été associé au développement durable. Mais qu’en est-il réellement ? Existe-t-il des moyens pour réduire la pollution numérique ?

Zéro papier et dématérialisation, un mythe ?

Notre société fonce tête baissée vers le tout connecté. Depuis l’invention du téléphone en 1876, les nouvelles technologies n’ont eu de cesse de se succéder, créant ainsi des besoins toujours nouveaux. Plutôt que dématérialisation, on parle parfois de pluri-matérialisation ou de multi-matérialisation. Ceci est dû à une utilisation souvent peu raisonnée d’un objet très présent dans les entreprises : l’imprimante.

Quel est l’impact pour les entreprises ?

Certaines pratiques ont un vrai coût pour les entreprises. Par exemple, le coût des impressions représente en moyenne entre 1 et 3% du CA avec environ 700 à 1000 impressions par salarié.e et au moins 1 impression sur 6 qui serait gâchée. Par salarié, ceci représente entre 400 et 1500€ par an. Ordinateurs qui restent allumés, chargeurs qui restent branchés, surchauffage, lumières qui ne sont pas éteintes, … 30% de la facture acquittée par une entreprise représentent une dépense inutile. Locaux mal isolés, matériel et matériaux utilisés peuvent également être à l’origine du gaspillage énergétique.

Vers une utilisation réfléchie des réseaux sociaux

Prenons un exemple : Imaginez que vous souhaitez publier un Tweet ou un post sur Facebook. Vous écrivez, puis vous réfléchissez et finalement vous effacez parce qu’il ne vous convient pas. Il peut y avoir différentes raisons : vous vous rendez compte qu’il va créer une polémique, qu’il est mal rédigé ou encore qu’il a été rédigé sous le coup de la colère et que celle-ci s’est dissipée. Selon vous, ce post a disparu à jamais ? Il n’en est rien. Il est conservé quelque part sur un serveur qui se trouve être lui-même une des premières sources de pollution dans le monde.

Un enseignement tout numérique ?

NBS a fait le choix des écrans digitaux interactifs dans chacune de ses salles de cours. Un outil précieux, qui favorise les échanges et qui permet aux apprenant.e.s de se familiariser avec un outil qui fera bientôt partie de leur quotidien professionnel. Mais attention, NBS ne se tourne pas vers un enseignement tout numérique, bien au contraire. Expérimentation, mises en situations, travaux de groupe font partie intégrante des enseignements dispensés par tous nos formateur.rice.s.

 

La pollution numérique en quelques chiffres :

En 2020, le numérique pollue 33% de plus que l’aviation

Une recherche Google = une tasse de thé

Un envoi de 20 e-mails = 1000 km en voiture

Chaque seconde : 650 applications téléchargées depuis l’AppStore et 694000 messages sur Whatsapp

Chaque minute : 4 millions de recherches Google et 695000 statuts Facebook

Chaque jour : 504 millions de Tweets et 120000 cyberattaques

 

Plus de chiffres sur https://www.planetoscope.com

A la maison ou au travail : 10 bonnes pratiques pour réduire la pollution numérique au quotidien

  • Nettoyer régulièrement sa boîte mail pour éviter de les stocker inutilement sur un serveur (ce qui occupe de l’espace et donc de l’énergie)
  • Lors d’envois de mails, éviter les pièces jointes et les fichiers trop volumineux. Le bon réflexe à adopter c’est la compression de fichier.
  • Dans le navigateur, créer une liste de « favoris » : enregistrer les sites les plus fréquemment utilisés pour y accéder directement et limiter les requêtes. Cela divise par 4 les émissions de gaz à effet de serre.
  • Entrer des recherches les plus précises possibles en utilisant les bons mots-clés pour mieux cibler les demandes et trouver plus rapidement le bon résultat.
  • Fermer les onglets inutiles. Ils communiquent en envoyant sans cesse des informations.
  • Régler les imprimantes par défaut sur une impression en noir et blanc et recto verso.
  • Couper ordinateurs, vidéoprojecteurs, écrans numériques, imprimantes, … lorsque l’on ne s’en sert plus.
  • Acheter des équipements numériques reconditionnés et rapporter tous les équipements que l’on n’utilise plus dans un point de collecte pour qu’ils soient recyclés.
  • Organiser son réseau et son archivage afin d’éviter de stocker en plusieurs exemplaires un même fichier, notamment les images et vidéos.
  • Supprimer les logiciels inutiles. Ils sont installés par défaut sur les ordinateurs neufs et sont pour la plupart sans intérêt pour l’utilisateur.rice. Ils ralentissent l’ensemble du système et réduisent la durée de vie de l’équipement.

Depuis son ouverture, NBS s’engage pour la préservation de notre environnement: locaux éco-responsables, machine à café avec des gobelets réutilisables, poubelles de recyclage, les initiatives sont nombreuses. Aussi, la promotion « Chargé.e d’Affaires Numériques » 2018-2019 a mis en place une charte environnement dans le cadre du module « Responsabilité Sociétale des Entreprises »: